Jérôme Lateur


-  A l’ occasion de la sortie de la BO du film « Danny The Dog », Monsieur Jérôme LATEUR, le Directeur de la Division Musique de la Société EuropaCorp, nous a accordé en exclusité une interview. Nous le remercions très chaleureusement.
(JPEG)
Jérôme LATEUR

MAA  : « Pouvez-vous nous raconter comment se sont faits les 1ers contacts avec Massive Attack ? (qui les a contacté, ont ils été emballés tout de suite, votre 1 ère rencontre avec eux).
Jérôme Lateur  : Au départ, il y a eu une réflexion artistique au sujet de la musique du film entre Louis Le Terrier (réalisateur du film), Luc Besson (producteur), et moi-même. Nous cherchions quel style de musique conviendrait au mieux à ce film climatique. Plusieurs pistes ont été évoquées (Aphex Twin, Placebo, Fat Boy Slim, Massive Attack). Je me suis donc rapproché des différents managers afin de proposer le film à ces artistes. C’ est en fin de compte par l’ intermédiaire et avec l’ aide de Luc Charles & Benjamin Chulvanij (D.G & D.G adjoint de Delabel / E.M.I) que nous sommes remontés jusqu’ à Massive Attack et Marc Picken (leur manager). Nous avons donc fait un premier rendez-vous à Londres chez Virgin en présence du management, de la maison de disque et du réalisateur afin de décrire le projet. Nous avons eu un excellent contact avec Marc Picken qui semblait être assez intéressé pour faire remonter le projet jusqu’ au groupe (3D, Neil Davidge…). Nous avons donc présenté le film à Massive Attack qui suite à la projection nous a confirmé son accord pour composer pour la première fois de leur carrière un score de musique de film dans son intégralité.

MAA  : Quelles ont été les différentes étapes de création de cette bande originale (du début du projet à la réalisation finale) ? comment le groupe a t’ il abordé ce « travail ».
Jérôme Lateur  : Massive Attack a abordé la composition du score de façon très artistique et professionnelle. Artistique d’ abord puisqu’ ils ont cherché à servir le film au mieux des indications fournies par le réalisateur Louis Le Terrier qui s’ est rendu à plusieurs reprises dans le studio de Massive Attack à Bristol afin de donner sa vision artistique du film. Professionnelle ensuite, puisque Massive Attack a dû mettre toute sa créativité et sa personnalité artistique au service d’ un film qui est lui-même le fruit d’ un immense travail de groupe. Ainsi nous avons donc travaillé 4 mois environ dans leur studio de Bristol pour toute la phase d’ écriture et de composition. Nous avons également enregistré les cordes dans un studio de Londres pendant une journée. Puis nous avons fini la production ainsi que le mixage 5.1 (cinéma) aux studios Digital Factory en Normandie durant 1 mois.

MAA  : Le groupe a t’ il vu le film (avant / après) ?
Jérôme Lateur  : Oui bien sûr, le groupe a vu le film dès nos premières approches, il était important pour eux et pour nous-même, qu’ ils apprécient le film et qu’ ils puissent se l’ approprier pleinement. Par la suite, Massive Attack a été en pleine possession du film tout au long de la phase de composition et de production, il était primordial qu’ ils composent la musique à l’ image.

MAA  : Quel souvenir garderez-vous de cet enregistrement ? L’ ambiance était elle bonne ?

Jérôme Lateur  : L’ ambiance était excellente, ce sont de grands professionnels qui maîtrisent parfaitement bien leur art, il faut dire que la musique de film est un exercice de style passionnant pour un groupe aussi créatif que Massive Attack. Le souvenir le plus marquant, c’ est lorsque le groupe nous a présenté les premières musiques finies avec les cordes, mais pas encore mixée. La qualité sonore et artistique des premières musiques étaient carrément hallucinante, même avant mixage, très impressionnant vraiment.

MAA  : Parmi les quelques rumeurs qui ont circulées à droite et à gauche, nous avons quelques fois entendu qu’ il avait été question que Liz Frazer (la chanteuse du groupe Cocteau Twins) participe à cette BO, est ce vrai ? Certains disent que Daddy G n’ a pas participé, est-ce vrai ? Neil Davidge était il de la partie ?
Jérôme Lateur  : Les rumeurs ne sont que des rumeurs, il ne faut généralement pas y prêter attention. En réalité, nous avons évoqué la possibilité d’ avoir un ou une interprète sur le générique de fin du film (comme c’ est souvent le cas sur les musiques de générique de fin au cinéma), c’ est vrai, mais la réalité concerne en fait Dot Allison et non pas Liz Frazer. Pour tout vous dire (et ce sera peut-être même le « scoop » du jour pour vous grands adorateurs de Massive Attack), nous avons bel et bien un titre absolument magnifique de Massive Attack interprété par Dot Allison. En fait, ce titre se trouve en générique de fin du film, il fait plus de 6 minutes, il est très proche de l’ univers du groupe à mon sens et ne se trouve pas sur la B.O.F, il est exclusif au film (avis aux amateurs…). Par ailleurs, concernant les autres rumeurs, bien sûr que Neil Davidge était de la partie, c’ est un être exceptionnel par sa gentillesse, sa disponibilité et son talent. 3D était naturellement très impliqué lui aussi sur l’ ensemble du projet mais est-ce bien nécessaire de le mentionner dès lors que l’ on a pris connaissance de la B.O.F, c’ est une évidence. Il y avait également Lee qui a pris part à l’ ensemble des phases techniques de mixage et de production (une sorte de petit génie de l’ informatique). Concernant Daddy G, il est vrai que nous l’ avons moins vu en studio, mais de là a dire qu’ il n’ a pas participé du tout, il y a un énorme fossé.

MAA  : Pourquoi, au final, aucun des morceaux de la BO ne comporte de chant ? »
Jérôme Lateur  : C’ est un choix artistique fait par Massive Attack, une volonté de restituer au mieux l’ univers musical du film sur la B.O.F, garder une démarche expérimentale qui selon nous est très intéressante. Et puis c’ est vrai sur la B.O.F, par contre sur le film, nous avons quand même un titre magnifique auquel je fais référence plus haut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *