21 hertz

21Hertz est un groupe de trip-hop Suédois plus que prometteur, né en 2003, composé de 4 personnes : Karin (chanteuse et également violoniste), Krippe (guitare et claviers), Christian (bassiste) et Sylvain le Dj. 21Hertz sait très bien par son originalité et la qualité des ses compositions poursuivre ce que des groupes comme Massive ou Portishead ont commencé dans le monde de la trip-hop, sans parodie aucune. Mais plutôt qu' un discours autant aller sur leur site ou vous pourrez écouter certains titres, ça va être la claque, je vous préviens ! -  21 hertz pour Massive Attack Area c' est un peu l' histoire d' un coup de foudre.
(JPEG) MAA  : Comment vous êtes vous rencontrés ? Quelle est la genèse du groupe ? 21 hertz  : Sylvain et Christian se sont rencontrés chez un pote producteur. Partageant tout deux une passion pour l' informatique musicale, ils ont commencé à se rencontrer pour confronter leurs expériences musicales et leurs productions respectives. S' ennuyant seuls dans leurs studios, ils décident de créer un groupe. Leur but est de créer une musique vivante, live et originale. Même si le groupe était composé depuis le début de tous ses membres actuels, sa forme était légèrement différente. Christian, Chrippe, et Sylvain avaient leur rôle actuel tandis que Karin jouait du violon. Ce n' est qu' après la mise à l' épreuve de nombreuses chanteuses que le groupe s' est rendu à l' évidence : Karin était la chanteuse parfaite (et celle toujours voulue) pour 21 Hertz. MAA  : Avez vous joué dans d' autres groupes avant de former 21 hertz ? 21 hertz  : Bien sur. Christian a joué dans plusieurs groupes en France. Principalement Funk et fusion. Puis il a formé un premier groupe avec Karin. D' autre part, il a participé à de nombreuses productions, soit en tant que bassiste, soit en tant que producteur. Chrippe a fait parti de nombreux groupes depuis du rock folk acoustique en passant par le rock progressif, le rock symphonique, jusqu' au hard rock. Il a joué aussi bien de la guitare que du clavier. Karin a participé à quelques projets avec Christian. Elle a aussi participé à des projets de cabaret/théâtre. Sylvain a travaillé principalement dans des projets hip hop. En France, il travaille avec quelques groupe de rap de la région de Marseille, et est le DJ attitré du groupe Clair et Précis, produit à l' époque par Gary des Massilia Sound System. En Suède, il produit quelques rappeurs. MAA  : Qu' est ce qui vous a amené à faire du trip hop ? 21 hertz  : Comme on peut le lire précédemment dans l' interview, nous avons tous des influences différentes. Faire du trip hop, ne fut pas forcement notre but de départ, mais plutôt le produit de nos différentes personnalités musicales. MAA  : Qu' est ce qui vous a décidé à faire de la musique ? Y étiez vous prédestinés ? Quel est le passé musical de 21 hertz en quelques sortes ? Sylvain  : La musique m' est tombée dessus un peu par hasard. Je ne suis d' ailleurs pas musicien pour un sou ! Peut être un peu quand même, mais en tout cas pas un génie. Donc je ne suis vraiment pas prédestiné à cela. C' est quelques fois pour moi un calvaire, comparé aux facilités que le reste du groupe a. Chrippe  : Mais c' est bien que cela soit comme ça car tu prends d' autres chemins qu' un musicien ne prendrait pas. Christian  : Pour moi la musique n' est pas une passion, mais un cancer qui me mange. Pour ce qui est de la prédestination à la musique, j' y crois dur comme fer. Karin  : La musique a toujours été une part de ma vie. C' est un moyen d' exprimer mes sentiments. J' ai toujours été engagée dans la musique. Chrippe  : Je suppose que même si je ne devenais jamais célèbre, je continuerais la musique. Je ne sais pas si on peut appeler ceci de la prédestination, mais je ne pourrais jamais empêcher mes mains de jouer. MAA  : La composition du groupe a elle évoluée au cours du temps ? 21 hertz  : cf question 1 MAA  : Pourquoi 21 hertz ? L' idée est née comment ? 21 hertz  : Le groupe a eu pas mal de noms avant qu' il ne s' appelle 21 Hertz. Celui que nous avons porté le plus longtemps avant le nom actuel fut "A simple story". Il correspondait à l' idée de ce que nous voulions faire en musique : parler de choses simples sans prétention, tels que des sentiments, des ambiances, des sensations. Pour être franc, nous trouvions ce nom très peu accrocheur et avons cherché très longtemps un nom plus adapté. Un jour, Christian est arrivé en répèt avec un morceau mixé d' une manière nouvelle pour nous, où il avait effectué un travail d' équalisation sur une fréquence particulière (mais pas 21 hertz). L' idée de prendre un nom correspondant à une fréquence vient de là. Pour ce qui est de la fréquence choisie, elle correspond a celle qui est inscrite derrière la plupart des speakers (limite dans les basses). MAA  : Comment écrivez vous et composez vous une chanson ? Qu' est ce qui vous inspire ? Quels sont les sujets qui tiennent à coeur ? 21 hertz  : Il n' y a pas réellement de méthode. Quelques fois un membre du groupe vient avec un beat prêt, une idée, une mélodie et la soumet aux autres en répèt. Nous essayons et développons ces idées. D' autres fois, nous prenons un vieux beat et chacun commence à jouer ce qui lui vient à l' esprit. Les deux méthodes fonctionnent assez bien. "A simple story" résume pas mal nos sources d' inspiration. Nous privilégions des sujets communs, en tirons des sentiments, des ambiances, des paysages musicaux. Par exemple, Outside est un morceau sur la séparation entre la mère et la fille. Il exprime la blessure la culpabilité et l' amour qu' une mère divorcée ressent pour sa fille. MAA  : Quelles sont vos influences musicales pour chacun de vous ? Chrippe  : Toutes sortes de musiques, du moment qu' elles "connectent". Sylvain  : La musique qui me fait triper, c' est le hip hop. Particulièrement la première vague "new school", du genre 3rd Bass, EPMD ou Eric B and Rakim. Les beastie boys resteront toujours mes favoris. Christian  : J' aime aussi un peu tout tant que la qualité est au rendez vous. Je n' ai pas réellement de groupe favori, mais j' aime bien des trucs comme Police, Bob Marley,Miles Davis, Pink Floyd, Portishead, Massive attack, Malicorne et bien d' autres. Karin  : Je suis de l' avis de Chrippe. J' ai des influences diverses de musiques qui "connectent". MAA  : Comment est ce que vous vous sentez à quelques semaines de la sortie de votre album ? Sylvain  : Pauvres ! Christian  : Fatigués. Sylvain  : C' est vrai que cet album nous prend beaucoup de temps. Heureusement il est fini, et il ne reste que quelques formalités à remplir pour le sortir. Mais nous savons que le plus difficile est à venir. Vendre un album en tant qu' artiste indé n' est pas une mince affaire, surtout à l' époque d' internet et du partage de fichiers. MAA  : Parlez nous un peu d' Ocean of time. Chrippe  : C' est pour chacun d' entre nous LE premier album, et c' est bien sur une satisfaction car c' est en quelque sorte un rêve qui devient réalité. Sylvain  : Comme expliqué avant, notre volonté a été de parler de sujets anodins, de la vie de tous les jours. Christian  : J' ai cherché a créer des beats très lents, accompagnés avec une basse pas spécialement technique, mais au son imposant. Cela est la base pour poser des harmonies colorées à la guitare et au synthé. Les samples sont utilisés un peu comme du poivre ou du sel dans la cuisine. Sylvain se sert des platines d' une manière bien plus musicale que dans d' autres groupes. Dans ce chaos musical vient se poser la voix de Karin ammenant légèreté et fraîcheur. C' est ce mélange "chimique" qui crée la magie qui se dégage d' Ocean of time. MAA  : Qui a réalisé la pochette de l' album ? Sylvain  : Mr Qui (http://mrqui.free.fr) MAA  : Comment les gens vont ils pouvoir se procurer Ocean of time ? Chrippe  : La distribution n' est pas trop notre coté fort. Mais il sera possible de commander l' album sur notre site web, et dans quelques magasins de Stockholm. Christian  : Il faut comprendre que nous sommes un petit groupe indépendant et que trouver un deal de distribution n' est pas chose facile pour un premier album, mais je pense que ce n' est qu' une question de temps. MAA  : Pensez vous faire des dates après la sortie de votre album ? Sylvain  : Nous sommes en train de préparer une tournée pour promouvoir l' album, mais il est encore trop tôt pour répondre à cette question complètement et annoncer des dates. MAA  : Avez vous déjà joué en dehors de votre pays ? Sylvain  : Ca dépend ce que l' on appelle un autre pays, Christian et moi sommes tous les jours à l' étranger 🙂 Sans déconner, 21 Hertz n' a jamais joué en dehors de la Suède. MAA  : Si vous deviez faire la première partie d' un groupe, lequel serait il ? 21 hertz  : Pink Floyd MAA  : Seriez vous partant pour une collaboration avec un ou plusieurs autres groupes ? Si oui, quels seraient ces groupes ? Sylvain  : Je pense qu' une collaboration avec un groupe n' est pas opportune. Notre musique est assez complète, et nous risquerions de nous marcher sur les pieds avec l' autre groupe. Par contre une collaboration avec un artiste invité viendrait apporter de nouvelles sonorités et serait envisageable. Je n' ai pas d' artiste en tête, mais ce serait bien de travailler avec quelqu' un qui n' a rien à voir avec la trip hop et de le faire sortir de son champ musical. Karin  : Ca pourrait le faire avec David Bowie Christian  : Tu m' étonnes. Sylvain, tu connais Jean Luc Ponty ? C' est un violoniste avec qui ça serait bien de faire un track. Chrippe  : Michael Jackson (rires). (Imitant la voix de Michael Jackson) Hi, it' s Michael. I will pick up your kids . MAA  : Que pensez vous de Massive attack ? Christian  : Qui ? (Rires) D' après moi le meilleur album est Mezzanine. Karin  : Moi j' aimais bien 100th window et Protection. Chrippe  : La première fois que j' ai écouté " unfinished sympathy " j' ai été vraiment impressionné. Ca m' a ouvert les yeux sur la musique électronique. Christian  : Je pense que Massive Attack est une grande source d' inspiration autant pour la composition que la production pour tous ceux qui font de la musique électronique. MAA  : Quel est votre rêve musical ? Karin  : Le temps et l' argent pour faire ce que l' on désire. Sylvain  : J' aimerais beaucoup faire un concept album qui raconterait une histoire et qui n' aurait pas les limites du format d' un album classique. Accompagné de vidéo et d' images. Ceci n' est pas d' actualité, mais l' idée a été évoquée plusieurs fois. MAA  : Nous vous avons découvert sur Massive Attack Area. Quel accueil recevez vous de façon générale sur le net lorsque vous venez parler de votre groupe ? Avez vous une personne qui s' occupe de votre management ? Sylvain  : Internet est un moyen fantastique pour se faire connaître, et nous l' employons autant que possible. Les réactions que nous recevons sont le plus souvent bonnes, mais quelques fois on se fait quand même bien démonter ! Une des critiques que l' on nous fait le plus souvent est la ressemblance avec Portishead. C' est assez amusant d' ailleurs de voir quels débats cela crée sur certains forums. A part cela, nous rencontrons de très bonnes critiques, tant au niveau de la qualité des compositions et de la production. Sinon, nous n' avons pas de manager, et c' est bien dommage ! Christian  : il nous manque pas mal de choses, la liste est longue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *