Michael Timothy

Michael Timothy

(JPEG)

Pour ceux qui ont suivi la tournée de Massive Attack 1998, le nom de Michael Timothy leur dira très certainement quelque chose.

Claviériste, compositeur et directeur musical, Mike Timothy apparaîtra également sur l’ album Mezzanine sorti la même année.

Plutôt discret, on ne sait malheureusement pas beaucoup de choses à son sujet. Les artistes ayant travaillé avec lui le décrivent comme une personne incroyablement modeste tellement qu’ il a pris quelque temps pour dire qu’ il a collaboré avec des artistes tels que Boy George et Terence Trent D’ Arby. Après quelques problèmes de drogues dans le passé, Mike a radicalement changé sa façon de vivre. Citation de Jola Sloma et Mirek Trymbulak du projet Doosha : « Il suit des cours de méditation en Inde et parle souvent de la signification de la vie. Sa pensée créative combinée avec son style de vie actuel contrastent avec son passé orageux et inspirent aux changements. »

(JPEG)

Collaborations

En plus des enregistrements réalisés en studio, Michael Timothy a participé à l’ écriture des paroles de quelques albums cités ci-dessous. Il compose également quelques morceaux pour des documentaires tels que Chasing God qui sera retransmis à la télévision australienne, finlandaise, nigériane et également en Nouvelle-Zélande.

(JPEG)
Inch By Inch – If It’ s Magic (We Don’ t Want It) – 1981

width='250' height='250' style='border-width: 0px;' alt="(JPEG)" />
Boy George – Sold – 1987

(JPEG)
Hugh Masekela – Bring Him Back Home – 1987

(JPEG)
Hugh Masekela With Kalahari – Tomorrow – 1987
style='border-width: 0px;' alt="(JPEG)" />
Paul Johnson – Paul Johnson – 1987

(JPEG)
Junior – Sophisticated Street – 1988

(JPEG)
Terence Trent D’ Arby’ s Neither Fish Nor Flesh : A Soundtrack Of Love, Faith, Hope, And Destruction – 1989

(JPEG)
Shara Nelson – What Silence Knows – 1993
(JPEG)
Boy George – Cheapness And Beauty – 1995

width='180' height='133' style='border-width: 0px;' alt="(JPEG)" />
Eve Gallagher – Heaven Has To Wait – 1996

(JPEG)
Massive Attack – Mezzanine – 1998

(JPEG)
Hugh Masekela – Live At The Market Theatre – 2007

Tournées

Mike s’ est produit dans le monde entier avec différents artistes tels que :

-   The Jazz Warriores
-   Hugh Masekela
-   Boy George
-   Terence Trent d’ Arby
-   Womack et Womack
-   Bobby Womack
-   The Chimes

-   Apache Indian (en tant que directeur musical)
-   Incognito vocal st « Maysa »
-   China Black
-   Horace Andy (en tant que directeur musical)
-   Finlay Quaye (en tant que directeur musical)
-   Massive Attack

Le 17 septembre 2006, Michael était directeur musical pour le grand concert Just A Minute au fameux stade de Wembley Arena à Londres. Plus de 10′ 000 personnes étaient présentes ce jour-là pour l’ évènement. Ce spectacle a été vu par environ 31′ 000′ 000 personnes dans le monde via la télévision et le web. Les artistes participants étaient Robin Gibb, Bliss, Ruby Wax, Clarke Peters entre autres. Certaines performances vocales et chorégraphiques ont été composées par Mike.

Apparitions dans divers shows télévisuels

-   The Tonight Show with Jay Leno
-   The Dolly Parton Show
-   Late Show with David Letterman
-   The Arsenio Hall Show
-   Saturday Night Live
-   Live at the Apollo with Bill Cosby
-   The Grammy Award New York
-   The White Room

-   The Tube
-   Live at Montreux
-   The Wogan Show
-   Pebble Mill at One
-   MTV Unplugged
-   BBC Top of the Pops
-   Jo Whiley
-   Taratata

-   Later with Jools Holland

Sur son site officiel, Michael annonce quelques projets en cours dont certains ont déjà vu le jour tels que Doosha Project avec Jola Sloma et Mirek Trymbulak Doosha Project ; un morceau sur la compilation du CD « Do Not Disturb » ; quelques bandes sonores notamment pour un documentaire « The Kid who Googled God » ainsi que pour le film « Journey Into Silence ». Il annonce également une collaboration avec « Mushroom », ancien membre de Massive Attack.

(JPEG)

Liens

-  Site officiel
-  http://www.slomatrymbulak.pl/
-  http://www.discogs.com/artist/Michael+Timothy
-  http://www.discogs.com/artist/Michael+Timothy ?anv=Mike+Timothy
-  http://www.bkwsu.org.uk/sam/archive_jul03.htm

-  http://www.enlightennext.org/magazine/j34/pulse.asp

John Baggott

John Baggott

(JPEG)John and 3DJohn, Daddy G & Laurie aka 'Dissolved Girl'

Né à Bristol, John Baggott surnommé Johnny par ces collègues de travail, claviériste pour la tournée de Massive Attack 2008, est rarement très loin d’ un piano. Collaborateur régulier de Portishead et Massive Attack, tant bien en live qu’ en studio, il dévore les livres de théorie de musique. Il s’ essaie au jazz et R&B tout en jouant avec George Wild Child Butler, Gilad Atzmon, Dylan Howe, Jean Toussaint.

John pousse ses ordinateurs à leurs limites. Son univers lui a permis de travailler sur des projets cinématographiques tels que des longs métrages : Danny the Dog, Creep et Love and Death on Long Island de même que sur des bandes sonores de documentaires ayant obtenu des Emmy Awards. Ensemble avec Alison Goldfrapp et Adrian Utley des Portishead, il a composé la musique du film « The Sound » de Nicholas Roeg.

(JPEG)

Robert Plant & The Strange Sensation

On ne présente plus Robert Plant. Ancien chanteur du groupe mythique Led Zeppelin, il effectue une carrière solo depuis la séparation du groupe en 1980. En 2001, R. Plant forme le groupe Robert Plant & The Strange Sensation. Celui-ci se compose de musiciens telles que Justin Adams et Porl Thomson, Clive Deamer, Charlie Johns et pour le clavier, Johnny Baggott. John participera à l’ album Dreamland au style oriental, blues rock ainsi qu’ à la tournée mondiale qui suivra.

Dreamland (2002)

(JPEG)

Track Listings
-  01. Funny In My Mind
-  02. Morning Dew

-  03. One More Cup Of Coffee
-  04. Last Time I Saw Her
-  05. Song to The Siren
-  06. Win My Train Fare Home
-  07. Darkness Darkness
-  08. Red Dress
-  09. Hey Joe
-  10. Skip’ s Song

-  11. Dirt In A Hole (UK Bonus)

C’ est en 2005, que Les Strange Sensation sorte un second album « Mighty Rearranger ». Cet album explore le mysticisme. Liam ‘ Skin’ Tyson (Cast) et Billy Fuller (Funk Against Junk) ont respectivement remplacés Thomson et Johns. L’ influence de l’ Afrique sur Plant est très nette naviguant entre le blues, le trip hop en passant par le tribal.

(JPEG)

Track listings
-  01. « Another Tribe »
-  02. « Shine It All Around »
-  03. « Freedom Fries »
-  04. « Tin Pan Valley »
-  05. « All the King’ s Horses »
-  06. « The Enchanter »

-  07. « Takamba »
-  08. « Dancing in Heaven »
-  09. « Somebody Knocking »
-  10. « Let the Four Winds Blow »
-  11. « Mighty ReArranger »
-  12. « Brother Ray »
-  13. « Shine It All Around (Girls Remix) »

Bonus

Mighty ReArranger a été vendu en France avec un cd bonus avec quelques morceaux live enregistrés au Studio 104 à Paris en juin 2005.

-  01. « Shine It All Around »

-  02. « Black Dog »
-  03. « Freedom Fries »
-  04. « When the Levee Breaks »
-  05. « All the King’ s Horses »
-  06. « Takamba »
-  07. « Tin Pan Valley »
-  08. « Gallows Pole »
-  09. « The Enchanter »

-  10. « Whole Lotta Love »

Tournée avec The Strange Sensation

(JPEG)

(JPEG)

The Strange Sensation (G-D) Clive Deamer, Justin Adams, Skin Tyson, Billy Fuller, John Baggott and Robert Plant posent avec Nelson Mandela à une séance de photos avant un concert en juin 2005 à Tromso en Norvège. Ce quatrième concert de la tournée avait pour but de récolter des fonds pour la recherche sur le virus du SIDA ainsi que pour l’ Afrique du Sud et plus précisément pour la Fondation Nelson Mandela.

Portishead

Autre groupe dont John participe également très souvent est Portishead. Avec Beth, Adrian et Geoff – le single « Only You » sort en 1997. Johnny y joue de l’ orgue puis il sera au clavier dans le single « Over 2 » sorti également la même année. Depuis pratiquement le début, John collabore avec Portishead en studio et en tournée :

(JPEG)
Portishead – 1997

(JPEG)
Roseland NYC Live – 1998

(JPEG)
Third – 2008

Dans la foulée, Johnny fait une apparition sur l’ album Out of Season (2002), né de l’ union entre la chanteuse de Portishead et le bassiste des Talk Talk, Paul Webb.

(JPEG)
Beth Gibbons & Rustin Man

Dylan Howe

Connu surtout pour sa musique dans le jazz, Dylan Howe est également batteur et compositeur. Fils du fameux guitariste du groupe Yes, il passe son enfance entouré de musiciens de tout genre. Après avoir vu un concert de Buddy Rich (batteur de jazz), il décide de se tourner vers le jazz. Il forme alors plus tard son groupe est sort l’ album « The Way I Hear It » en 2003. L’ album commence par le magnifique morceau « Travellin » joué au clavier par John Baggott.

(JPEG)

Dylan Howe – Drums
Andy Crowdy – Double Bass
Denny Ilett – Guitar
John Baggott / Neil Angilley – Piano

www.myspace.com/dylanhowe

Collaborations diverses

John retrouve certains des musiciens qui accompagnent Massive Attack en live sur divers albums d’ artistes du coin. Il a notamment travaillé avec :

(JPEG)
Crustation With Bronagh Slevin – Bloom

(JPEG)
Lupine Howl – Vaporizer

(JPEG)
Lupine Howl – 125

(JPEG)
Various – 271199

(JPEG)
Tom Jones – Reload

(JPEG)
Morning Star – My Place In The Dust

(JPEG)
Alison Moyet – Hometime
(JPEG)
Mckay – Mckay

(JPEG)
Merz – Loveheart

Filmographie

-   Love and Death on Long Island – 1997
-  Portishead – Roseland New York live – 1998
-  Creep – 2004
-  Danny the Dog – Unleashed (au clavier avec N. Davidge)

(JPEG)
Fourvière – Lyon 2008

Liens

-  Site officiel de John Baggott
-  Le myspace de John Baggott
-  Robert Plant
-  www.manleylabs.com
-  Dreamland-R.Plant
-  l’ Afrique_Plant
-  www.jamd.com
-  Morning Star

-  John Baggott discogs

Damon Reece

Collaborateur en studio de Massive Attack, Damon Reece – batteur (né le 16 février 1967), a rejoint le groupe durant la tournée 2006 de « Collected » avec sa compagne, Liz Fraser. M. Reece a baigné très tôt dans le monde musical puisqu’ il commence la batterie à l’ âge de 5 ans inspiré par les concerts de jazz de son père, trompettiste.

Damon Reece

(JPEG)
Damon Reece – Massive Attack Tour 2006
(http://index.hu/kultur/showbiz/massive0614/)

Il se fait vraiment connaître lorsqu’ on l’ invite à jouer avec le groupe de rock expérimental de Liverpool nommé Nomad. Cela l’ a mené à travailler durant 5 ans avec le groupe Echo and the Bunnymen (1989-1994) et par la suite avec Spiritualized de 1994 à 1999 incluant les albums « Ladies & Gentlemen we are floating in space » et « Spiritualized live at the Albert Hall ».

Echo and the Bunnymen

Un groupe de rock britannique formé à Liverpool en 1978. Il est d’ ailleurs toujours en activité avec son chanteur et son guitariste d’ origine. Au fil des albums, les influences sont allées des Doors au post-punk/cold-wave britannique en passant par des collaborations avec Ravi Shankar et Ray Manzarek. Damon y a rejoint le groupe suite à l’ accident qui a coûté la vie au batteur Pete de Freitas. Membres actuels : Ian McCulloch & Will Sergeant. Site officiel : http://www.bunnymen.com

height='261' style='border-width: 0px;' alt="(JPEG)" />
Echo and the Bunnymen

SPIRITUALIZED

Le groupe expérimental « Spiritualized » a été formé en 1990 en Angleterre par Jason Pierce. Un groupe qui a changé de membres au fil des albums. Le plus gros succès qu’ a eu le groupe a été avec l’ album : Ladies & Gentlemen We Are Floating In Space, sortie en 1997. Damon Reece rejoint le groupe en 1994. A cet époque, le groupe se composait de Sean Cook (bassiste), Damon Reece (batteur), Michael Mooney (guitariste) et Jason Pierce. Mais en 1999, le groupe refait parler de lui car leur leader Pierce, licencie les trois autres membres du groupe. Pour l’ histoire, suite à la promotion pour l’ album Ladies & Gentlemen We Are Floating In Space, Sean Cook, Damon Reece et Michael Mooney ont menacé d’ entamer une grève en signe de protestation contre les salaires et les cachets d’ apparition beaucoup trop bas. Des nouveaux contrats ont été alors rédigés entre Pierce et les musiciens. Malheureusement, ces contrats ont été alors utilisés contre eux pour les renvoyer. Mais les trois membres n’ ont pas eu à affronter le chômage bien longtemps car quelques mois plus tard, ils forment un nouveau groupe du nom de Lupine Howl. Site officiel : http://www.spiritualized.com

(JPEG)

LUPINE HOWL

Jetés par Pierce, Lupine Howl naît quelques temps plus tard, un groupe défini par Cook de “soul psychédélique teinté de blues et de Krautrock”. Ils se sentent enfin libres dans leur choix musicaux. Le trio travaillera notamment avec Massive Attack. La sortie de leur single Vaporizer est remixé par 3D. Depuis, chacun travaille sur des projets différents dont Sean Cook avec The Flies. Site myspace : http://www.myspace.com/lupinehowlfucku

Discographie  :

Albums : The Carnivorous Lunar Activities of Lupine Howl (2001), The Bar At The End Of The World (2002)

Singles : 125 (2000), Vaporizer, (2002), Don’ t lose your head (2002).

Collaborations

Tout comme les autres musiciens qui accompagnent Massive Attack, Damon Reece apparaît sur de nombreux albums d’ artistes intéressants :

style='border-width: 0px;' alt="(JPEG)" />

-  Way Out West – Melt (CD album promo) sur le single Fear

(JPEG)

-  KLF, The Featuring Children of the Revolution – What Time Is Love ? (Remodelled & Remixed)

(JPEG)

-  The Creeping Meetball – Over A Barrel (Various – 271199) (Avec notamment Angelo Bruschini, John Baggott, Mike Mooney et Sean Cook)

(JPEG)

-  Simon Raymonde – Blame Someone Else

(JPEG)

-  Applecraft – The Shining City On The Hill

(JPEG)

-  Alison Moyet – Hometime (dont Angelo Bruschini qui y a également participé)

(JPEG)

-  Massive Attack – 100th Window

(JPEG)

-  Goldfrapp – Black Cherry

(JPEG)

-  Suns Of Arqa – Magiczna Miłość

(JPEG)

-  Elizabeth Fraser – At Last I Am Free (Various – Stop Me If You Think You’ ve Heard This One Before…)

(JPEG)

-  Goldfrapp – Strict Machine

(JPEG)

-  Massive Attack – Danny The Dog (Original Motion Picture Soundtrack)

(JPEG)

-  Way Out West – Don’ t Look Now

(JPEG)

-  Sasha – Fundacion NYC (Goldfrapp – Strict Machine We Are Glitter Mix)

(JPEG)

-  Baxter Dury – Len Parrot’ s Memorial Lift

(JPEG)

-  Dr. John – Anutha Zone

(JPEG)

-  It’ s Jo and Danny – But We Have the Music

(JPEG)

-  Patrick Duff – Luxury Problems

(JPEG)

-  XX/XY – Soundtrack

(JPEG)

-  Massive Attack – Collected

(JPEG)
Massive Attack – Collected Tour 2006

Liens

Le myspace de Damon Reece
http://www.zildjian.com/en-US/artists/artistDetail.ad2 ?artistID=2866
http://mixonline.com/livesound/tours/audio_massive_attack/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Echo_&_the_Bunnymen

http://www.villiersterrace.com/line-up/lineup.htm#
http://en.wikipedia.org/wiki/Spiritualized
http://en.wikipedia.org/wiki/Lupine_Howl
http://music.aol.com/artist/lupine-howl/biography/1433328

http://www.beggars.com

Andrew Small

Andrew Small

(PNG)
Andrew Small né en Angleterre en 1968, débute dans la musique en essayant la guitare, la basse et le synthétiseur au sein de son église locale avant de se pencher pour la batterie. Il s’ y met très sérieusement à l’ âge de 19 ans en faisant des études de musique à l’ Université du Middlesex. Le tournant majeur a été la formation reçue par Bob Armstrong (professeur réputé) et qui l’ a définitivement influencé dans son approche de la musique. Il est actuellement l’ un des musiciens de session les plus apprécié en Angleterre et notamment pour son jeu émouvant et profond. Andrew est occupé plus que jamais, il collabore avec Massive Attack, Des’ ree, Jamelia et Kylie Minogue.

Équipements Yamaha :

Andrew est resté fidèle à Yamaha au cours de sa carrière et est passionné de la polyvalence du kit qu’ il utilise. Il utilise un équipement bien spécifique pour son travail avec Massive Attack et en tant que directeur musical pour Kylie Minogue.

(PNG) (PNG)

Discographie
Mis à part, des artistes tels que Massive Attack et Kylie Minogue, Andrew a collaboré avec de nombreux musiciens très intéressants :

(PNG)

(PNG)

(PNG)

(PNG)

Esperanto (1995) Theo Travis
Secret Island (1996)
Misty Oldland
Luminous (1997)
Swing Out Sister
Shapes and Patterns (1997)
(PNG)

(PNG)

(PNG)

width='100' height='98' style='border-width: 0px;' alt="(PNG)" />

Moloko
I Am Not A Doctor (1998)
Count Basic
Trust Your Instincts (1999)
Damage

Still Be Loving You (2001)
Dzihan & Kamien
Live in Vienna (2003)
(PNG)

width='100' height='98' style='border-width: 0px;' alt="(PNG)" />

(PNG)

Des’ ree
Dream Soldier (2003)
Kylie
DVD – Body Language Live (2004)
Kylie
DVD – Kylie Showgirl : Live at Earls Court (2005)

Filmographie

(PNG)

(PNG)

Kylie
DVD – Live In Sydney (2001)

Directeur musical
Kylie
DVD – Fever – Live in Manchester (2002)
Directeur musical et co-producteur

Et également avec… Will Langer (voir également www.andrewsmall.net/on_my_ipod.htm), Jamelia, MS Dynamite, Courtney Pine, Mica Paris, Lucie Silvas, Maysa, Kele Le Roc, Bond, Ronny Jordan et Louise. Le site officiel d’ Andrew est riche en documentations, vidéos, interviews et photos. Cela vaut la peine d’ aller y jeter un coup d’ oeil et découvrir la philosophie intéressante de ce musicien hors pair :

(PNG)

Quelques extraits d’ interviews :

“J’ ai grandi dans un environnement de gospel et par la suite, je suis entré dans le monde du funk et de la soul qui était à l’ époque des années 80. J’ ai aimé Earth, Wind And Fire et Rufus And Chaka Khan.  » (Backbeat 2000)

— -
“J’ ai une approche plus ou moins semblable dans ma façon de jouer lors des concerts. Cela dépend aussi du style de morceau qui peut varier de la dance à de l’ électronique pure. Lors de concerts avec MA, je suis plus amené à m’ exprimer moi-même. C’ est très structuré en termes d’ arrangements. » (Mikedolbrear 2004)

— -

J’ ai travaillé pour le gouvernement comme fonctionnaire pendant un an et demi. J’ ai porté une chemise et une cravate, pris le métro avec une copie du journal « The Guardian » sous mon bras. Ca me rendait fou. »

« La batterie électronique est venue beaucoup plus tard. Je suis allé chez Bob Armstrong pour prendre des leçons à l’ âge de 19 ans. Cela a commencée après avoir jouer avec le groupe Moloko.

« Ca serait cool de faire parti d’ un groupe. J’ adore les Foo Fighters. J’ ai joué à mort sur Kings of Leon. Quand j’ entends des albums comme ça, je pense que ça doit vraiment être cool comme force créatrice. Peut-être que cela arrivera…Le chemin qu’ à pris ma carrière n’ est pas celui ou on peut dire que j’ ai des regrets. J’ adores travailler avec Massive Attack car tout est dans la musique. Pas de chorégraphie, pas de danseurs. Juste de la musique. C’ est la chose la plus proche pour moi quant à faire d’ un groupe. Je me sens privilégié de bosser avec ces gars, c’ est vraiment réel. » (Rhythm 2005)

— -
« Mon premier concert était avec The Reggae Philharmonic Orchestra. C’ était suite à une soirée de jam-session quelque part dans le West End. Le gars qui dirigeait l’ orchestre m’ a vu jouer et c’ est comme ça que j’ ai obtenu le job. Après cela, quelqu’ un de la maison de disques de Courtney Pine m’ a aperçu jouer avec Vanessa Simon, artiste au style underground R’ n’ B et j’ ai été par la suite « recommandé » pour le concert. » (Drummer 2006)

Site officiel d’ Andrew Small : www.andrewsmall.net

(PNG)

Autres liens

-  http://www.yamaha.com
-  http://www.yamaha-europe.com
-  http://www.zildjian.com
-  http://mixonline.com
-  http://special.the-raft.com
-  http://www.mikedolbear.com/story.asp ?StoryID=1528

Arden Hart

Arden Hart, « keyboarder » pour les tournées de Massive Attack depuis quelques années maintenant, est un musicien très complet.

Arden Hart

(PNG)

Au fil de ses collaborations avec d’ autres artistes, Arden a travaillé à la production, la programmation, la guitare, l’ orgue, la basse, le piano-synthé, la trompette et accompagnements vocaux. Musicien de session très sollicité et considéré comme l’ un des meilleurs « keyboarder » d’ Angleterre et plus particulièrement sur un Fender Rhodes (synthé) où il est spécialiste, il a également collaboré avec un bon nombre d’ artistes d’ horizons différents.

Mel C

Melanie C entame une carrière solo à la séparation du groupe des Spice Girls. Style pop/rock, Arden sera l’ un des membres du groupe et accompagnera Mel C au synthé durant sa tournée de 1999 à 2001 et de 2004 à 2006. Il fera également une apparition dans le clip video de Next Best Superstar. Pour la petite histoire, les t-shirts funky d’ Arden amuseront les fans de Mel C.

(PNG)
(http://www.tornado.pair.com/melaniec/melaniec.html)

Protect the Beat – (keyboards)

Tout comme Winston Blissett, Arden rejoint le groupe « Protect the Beat » pour quelques concerts (voir sous Winston Blissett). http://www.protectthebeat.com

Apparitions :

-  Du jazz à la pop en passant par l’ électronique, voici quelques apparitions d’ Arden sur les albums suivants : Cathi Ogden, superbe artiste australienne de jazz, Arden y fera une apparition notamment à la trompette.

(JPEG)

1996

-  The Chang, trompette sur l’ album Acton

(PNG)

-  James Taylor Quartet, synthé sur l’ album « Scored 1-0″

(JPEG)

1997

-  Brian Tarquin, piano, synthé, basse, batterie, trompette et programmation pour plusieurs instruments sur l’ album « Last Kiss Goodbye »

(PNG)

-  4-Ever, cuivres pour le single « Can U Handle It !

(PNG)

1998

-  Mike Stevens, piano et trompette sur l’ album « Joy »

(PNG)

-  Five, synthétiseur sur l’ album « Five »

(PNG)

-  Duncan Millar, trompette sur l’ album « Comin Thru »

(PNG)

-  Brian Tarquin, basse et synthé sur le titre “Trippin” de l’ album “ This Is Acid Jazz : New Voices Vol. 4 ” avec différents artistes

(PNG)

1999

-  Nik Kershaw, percussion, synthétiseur et accompagnement vocal pour l’ album « 15 Minutes »

(PNG)

-  Virtual Suspects, production sur le titre “Gotta Have Your Love” de l’ album “Bass In Your Face – Essentiel Drum & Bass” avec différents artistes

(PNG)

-  Cosmos, guitare sur le single “Summer in Space”

(PNG)

2001

-  Duncan Millar, trompette sur l’ album « Good To Go »

(PNG)

2002

-  Lightouse Family, trompette sur le “Greatest Hits”

(PNG)

2004

-  Daddy G, production pour le cd « DJ Kicks »

(PNG)

Autres collaborations

Une autre palette d’ artistes et de voix plutôt jazz, funk, soul et dance avec laquelle Arden a eu l’ occasion de travailler :

Chaka Khan, Take That, Deni Hines, Incognito, Carleen Anderson, Brand New Heavis, Gwen Mc Rae, James Mason, Bootsy Collins, Pasadenas, Don Blackman, Georges Clinton et Mamayo.

En constante recherche et expérimentation, inventif sur synthétiseur, Arden Hart a créé des démos pour des présentations de cet instrument. La plus connue est de GF Force « On the Rhodes ». Il fait parti de ces musiciens de session de maisons spécialisées pour la compo, les arrangements etc…telles que le WorldNet Studios ou encore Keyfax.

(PNG)

Liens

-  http://www.ardenhart.com/www.ardenhart.com/Welcome.html

-  http://www.myspace.com/arden_hart
-  http://www.myspace.com/ardenhart
-  http://www.worldnetstudios.com
-  http://www.keyfax.com/keyfax/music_content.htm
-  http://music.barnesandnoble.com/search/product.asp ?z=y&EAN=044006544823
-  http://www.tornado.pair.com/melaniec/v2/info/band/arden.html
-  http://www.cduniverse.com/search/xx/music/pid/1382930/a/Five+(+2+Bonus+Tracks).htm
-  http://music.barnesandnoble.com/search/results.asp ?z=y&ctr=372554

-  http://www.discogs.com/artist/Arden+Hart
-  http://www.discogs.com/release/577032
-  http://melaniecblog.skyblog.com/
-  http://www.groove4dayz.com/mamayo/index.html
-  http://www.gmediamusic.com/gforce/rhodes/index.html
-  http://news.harmony-central.com/Newp/2001/On-the-Rhodes.html

Winston Blissett


Winston, bassiste pour Massive Attack depuis 1995, n’ a eu aucune expérience musicale au sein de sa famille si ce n’ est qu’ il a été influencé par l’ écoute du Bluebeat, Ska & Reggae, Soul ainsi que le blues des années 70.

Winston Blissett

(PNG)
Winston Blissett

Il passe pas mal de temps dans les églises de gospel où il fait la connaissance de jeunes chanteurs et musiciens. Ce qui l’ encourage à en faire autant. Il se décide alors pour la basse qui lui semblait plus facile alors. Ces premières expériences furent dans des groupes locaux de Calypso & Reggae. A l’ adolescence, un certain Ricky D’ Carius, lui propose de rejoindre son premier demi-pro groupe de Calypso.

Il rejoint le groupe de reggae « Friction » où il rencontre Dennis Bovell avec qui il va enregistrer ses premières chansons en studio. Durant cette période et après maintes soirées à donner des concerts, il décide alors de quitter le collège.

« Raw Funk », il rejoint ensuite ce groupe de funk sud londonien pour plusieurs années avant que le groupe ne décide de se séparer et de reformer « Headline », une Ska Band signé par Richard Branson de Virgin Records.

Michael Riley et Winston quittent Headline pour reformer un groupe du nom de Bumble & the Beez. Après avoir passé quelques mois à faire des « gigs » un peu partout, ils signent chez EMI Records. Occupé avec ces groupes, c’ est vers le milieu des années 80 qu’ il décide finalement de devenir « musicien de session ».

Sa première grande tournée d’ une durée d’ un an fût avec Julien Clerc en 1985. Cette tournée l’ emmène en Afrique, au Canada et en Europe. Puis il travaille avec des artistes tels que Paul Johnson, Hazel O’ Conner, Tom Robinson et c’ est en 1990 qu’ il part en tournée avec Lisa Stansfield avec laquelle il collaborera jusqu’ en 1997.

(PNG)
Protect the Beat – It Ain’ t Dinner Jazz sort (2003)

Protect the Beat

Winston est membre actif du groupe « Protect the Beat ». Leur style musical est considéré comme du jazz/groove. Ce groupe est actuellement composé de Tim Cansfield à la guitare, Derek Nash au saxo, Arden Hart (Massive Attack) trompette et keyboard et de Darby Todd, batterie.

It Ain’ t Dinner Jazz sort en 2003. Ce superbe groupe continue à se produire en concert un peu partout en Angleterre. http://www.myspace.com/protectthebeat http://www.protectthebeat.com

The Snake Davis Band
Snake Davis est l’ un des saxophonistes les plus reconnus en Angleterre. Ses collaborations et son travail avec différentes personnalités du monde de la musique sont tout simplement hallucinants.

Il forme également The Snake Davis Band dont le ton tourne vers un mélange de soul, funk et jazz. Plusieurs artistes ont participé ou y participent encore en studio ou en live, dont notamment Winston à la basse.

(PNG)
Winston & Davis au Bob Maddison, 2004 (http://www.snakedavis.com)

width='244' height='194' style='border-width: 0px;' alt="(PNG)" />
Winston & Davis au Shed, 2005 (http://www.theshed.co.uk)

Par ailleurs, l’ album « Hysteria » avec notamment Snake Davis – Ténor, Alto, Soprano et Bariton Saxes ; Andy Gangadeen, Bryan Hargreaves, Peter Lewison, Eryl Roberts Ian Thomas – batterie ; Winston Blissett, Gary Culshaw, Steve Lewinson – basse ; Sam Burgess – contrebasse ; Paul Birchall, Nicky Brown – piano, keyboards et Fender Rhodes, Keith Ashcroft, Mark Cresswell, Gareth Mouton, Hamish Stuart – guitare ; Karlos Edwards – percussions ; Doreen Edwards, Jackie Reid et Marc Bell – vocals, sort en 2003.

(PNG)
The Snake Davis Band – Hysteria

Earth Lab

(PNG)

Earth Lab

Un groupe extraordinaire et inventif, Winston y participe en tant que bassiste. Musique cinématique, collision entre un film et des productions techniques de musique. Les membres qui participent à ce projet sont Jerry Richards : guitare, keyboards, computer, sound design ; Alf Hardy : keyboards, ingénieur ; Robin Hill : batterie, percussion, keyboard ; Barry Jones, Winston Blissett, Steve Taylor : basse ; Steve Swindells : chants, keyboard ; Ron Tree : chants ; Simon House : violon ; Jon Moss : batterie ; Chris ‘ BB’ Aldridge : Saxophone, flûte.

Tom Robinson

Impossible de décrire en un paragraphe l’ incroyable carrière de Tom Robinson. Néanmoins, Winston fut le bassiste principal de 1986 à 1994.

Harbans Srih

Un fabuleux mélange de jazz et de funk dont Winston y collabore également. Les albums « Still Smokin », « The Tito Lopez Combo – One for Muchachos », « Tito Rides in », « Vybesmen » & « Tito’ s Organic Experiences » sortent entre 2000 et 2006.

The Ted Della Trio

The Ted Della trio a été formé en 1994. Les membres principaux du groupe sont Ted Della au piano, Winston à la basse guitare et Vince Dunn, batterie.

Les autres musiciens associés au groupe sont Jeremy Brown, Rob Levy, Orville Lane et Jon Noyce. Le trio a donné des concerts au National Theatre, Pizza Express Dean Street, Oxygen Club for Jazz FM entre autres. Leur musique est un mix de jazz et funk accompagné d’ une teinte latine.

DanMingo

(PNG)
DanMingo

Groupe formé par Steve Swindells au chant et keyboard et avec Jon Moss (Culture Club) à la batterie, Winston à la basse, Jerry Richards (Hawkwind/Earth Lab) à la guitare. Leur album « Leap of Faith » sort en 2002.

(PNG)
Winston au Culture Club – (http://www.isound.com/danmingo)

Collaborations

En qualité de musicien de session, Winston Blissett a collaboré avec de nombreux artistes aux genres et horizons musicaux très différents.

-  Robbie Williams – Greatest Hits (2004)

(PNG)

Robbie Williams – Greatest Hits (2004)

-  Boy George – Cheapness and Beauty (1995) et Unrecoupable One Man Bandit 1996-1998 (1999)

(PNG)

Boy George – Cheapness and Beauty (1995)

(PNG)
Boy George – Unrecoupable One Man Bandit 1996-1998 (1999)

-  911 – Moving On (1998), plus précisément sur la chanson Don’ t Walk Away

(PNG)
911 – Moving On (1998)

-  Andrea Black – Jumping from the Wall (2004)

(PNG)
Andrea Black – Jumping from the Wall (2004)

-  Kick Horns – The Other Foot (2001)

(PNG)
Kick Horns – The Other Foot (2001)

-  Edwin Starr – U Can Have It (1991), sur la chanson “Angel”

(PNG)
Edwin Starr – U Can Have It (1991)

-  Rocky Singh (ex-batteur Asian Dub Foundation) – Motorscream (2006)

(PNG)
Rocky Singh – Motorscream (2006)

-  I-Roy – Look A Boom (Winston Blissett & John Tonks remix)

(PNG)
I-Roy – Look A Boom

-  Lisa Stansfield – Never, Never Gonna Give You Up (1997)

(PNG)
Lisa Stansfield – Never, Never Gonna Give You Up (1997)

-  Workshy – “I Say A Little Prayer” sur l’ album The Finest Collection Of Workshy (1995)

(PNG)
Workshy – The Finest Collection Of Workshy (1995)

-  Cher – Strong Enough (1999)

(PNG)
Cher – Strong Enough (1999)

-  Hear’ Say – Popstars, bass additionnel sur Colour Blind (2001)

(PNG)
Hear’ Say – Popstars (2001)

-  Basement Jaxx – Crazy Itch Radio (participation de Winston à la basse sur Hush Boy, Zoomalude & Keep Keep On) (2006)

(PNG)
Basement Jaxx – Crazy Itch Radio (2006)

-  Reel People featuring Angela Johnson – In the Sun (2006)

(PNG)
Reel People featuring Angela Johnson – In the Sun (2006)

-  Lucinda Sieger – Silver Life (2005), Heart in the Sky (2001)

(PNG)
Lucinda Sieger – Silver Life (2005)
(PNG)
Lucinda Sieger – Heart in the Sky (2001)

-  Lazer – Goin off & Open Your Eyes (2006)

(JPEG)
Lazer – Goin off & Open Your Eyes (2006)

-  Phil Collins – Testify (2002)

(PNG)
Phil Collins – Testify (2002)

-  Kiss of Life – Reaching for the Sun (1993)

(PNG)
Kiss of Life – Reaching for the Sun (1993)

-  Kylie Minogue – Light Years (2000) & Ultimate Kylie (2005)

(PNG)
Kylie Minogue – Light Years (2000)

(PNG)
Kylie Minogue – Ultimate Kylie (2005)

-  Vaya Con Dios – The Promise (2005)

(PNG)
Vaya Con Dios – The Promise (2005)

-  S Club 7 – Sunshine (2002)

(PNG)
S Club 7 – Sunshine (2002)

-  Gordon Haskell – Shadows On The Wall

(PNG)
Gordon Haskell – Shadows On The Wall

-  Jim Diamond – Souled And Healed (2005)

(PNG)
Jim Diamond – Souled And Healed (2005)

-  Lionel Richie – Renaissance (2000)

(PNG)
Lionel Richie – Renaissance (2000)

-  China Black – Born (1994)

(PNG)
China Black – Born (1994)

D’ autres collaborations

La palette d’ artistes avec lesquels Winston a travaillé est énorme. On lui compte encore des participations en live ou en studio avec Ian Close – saxophoniste, Jeff Lorber – pianiste de grand talent.

(PNG)
Winston avec Jeff Lorber au Aeropuerto Jazz Café 2002 (http://www.aeropuertojazzcafe.com)

(PNG)
Winston live avec Tom Robinson – UK Castaway Party 2006 (http://www.sueholton.co.uk/tom_robinson_home.htm)

Angelo Bruschini

 

(JPEG)

Avant d’ être le guitariste de Massive Attack que l’ on connaît depuis maintenant plus de 10 ans, Angelo Bruschini a été membre d’ autres groupes et a collaboré avec différents artistes.

Angelo passe son enfance à Bristol où il commence la guitare à l’ âge de 8 ans grâce à son grand frère. A 16 ans, il joue dans un groupe de punk influencé par Bowie nommé « The Numbers » composé également de Nick McAuley, Wayne Kingston, et Lee Gardener.

En 1979, The Numbers fait partie de deux compilations qui sortiront sous le nom d’ AVON CALLING – THE BRISTOL COMPILATION :

(JPEG)AVON CALLING – THE BRISTOL COMPILATION (VARIOUS) HB1 (1979)

 

 

 

  • GLAXO BABIES Rob Chapman (vocals) Dan Catsis (guitar, vocals) Tom Nichols (bass) Geoff Alsopp (drums) Wrafter (saxophone)
  •   EUROPEANS Jonathan Cole (vocals, synthesiser, guitar) Jon Klein (lead guitar) Steve Street (bass guitar, vocals) James Cole (drums)
  • PRIVATE DICKS Gavin King (vocals) Mark Seabright (drums) Huw Davies (bass) Paul Guiver (guitar)
  • MOSKOW David Cole (guitar) Jan Kalicki (drums) David Ashmore (vocals) Michael Matthews (keyboards) Trevor Flynn (bass guitar)
  • ESSENTIAL BOP Steve Bush (vocals) Snake Robinson (bass guitar) Woody Tinder (keyboards) Danny (guitar) Nick (drums) Silence O’ Golden (guitar)
  • DIRECTORS Richard Jacobs (lead guitar, vocals) Dave Masters (rhythm guitar, vocals) Mark Roberts (bass guitar) John Simpson (drums)
  • VARIOUS ARTISTS Jonjo (vocals, guitar) William Kelly Stair (bass guitar) John Langley (drums)
  • SNEAK PREVIEW Jimmer (drums) Neil Taylor (vocals, guitar) Embrain (keyboards) Lyndon Parry (bass guitar, vocals)
  • THE STINGRAYS Russ Mainwaring (vocals, guitar) Chris Bostock (guitar) Sean McLusky (drums) Paul Matthews (bass guitar)
  • THE X-CERTS Clive Arnold (guitar, vocals) Simon Justice (guitar, vocals) Phil Lovering (bass guitar) Neil Mackie (drums)
  • APARTMENT Alan Griffiths (vocals, guitar) Richard White (bass guitar) Emil (drums)
  • THE NUMBERS Nick McAwley (guitar, vocals) Angelo Bruschini (guitar) Wayne Kingston (bass guitar) Lee Gardener (drums)
  • VICE SQUAD Dave Bateman (guitar) Beki Bondage (vocals) Mark Hambly (bass guitar) Shane Baldwin (drums)
  • STEREO MODELS Russell Thomas (guitar, vocals) Marc Hatwood (drums)
  • DOUBLE VISION Neil McDougall (percussion) Ed Ash (rhythm guitar) Hilda Ash (bass guitar) Dan Stevens (lead guitar) Melanie Dicks (vocals) Paddy Gigg (drums)
    • Side One : It’ s Irrational (Glaxo Babies) On the Continent (Europeans) Green is in the Red (Private Dicks) Too Much Commotion (Moskow) Chronicle (Essential Bop) What you’ ve Got (Directors) Own Up (Various Artists)
    • Side Two : Slugweird (Sneak Preview) Sound (The Stingrays) Anthem (The X-Certs) The Alternative (Apartment) Cross-Slide (The Numbers) Nothing (Vice Squad) Move Fast-Stay Ahead (Stereo Models) My Dead Mother (Double Vision)

et 4 Alternatives EP avec des groupes tels que Joe Public, The X-Certs et 48 hours par la maison Heartbeat Records.

(JPEG) FOUR ALTERNATIVES EP (VARIOUS) 1979

THE NUMBERS Nick McAuley (guitar, vocals) Angelo Bruschini (guitar) Wayne Kingston (bass guitar) Lee Gardener (drums)
JOE PUBLIC Kevin Leadbetter (vocals) Robb Marche (guitar) Mike Smith (bass guitar) Shaun McLuskey (drums) THE X-CERTS Clive Arnold (guitar, vocals) Simon Justice (guitar, vocals) Phil Lovering (bass guitar) Neil Mackie (drums) 48 HOURS Ange (vocals) Shaun Harvey (guitar) Bob (bass guitar)
Blue (drums)

Side One : Alternative Suicide (The Numbers) – Hotel Rooms (Joe Public)

Side Two : Blue Movies (The X-Certs) – Back to Ireland (48 Hours)

Angelo Bruschini rejoindra par la suite le groupe « The Rimshots » au style pop/reggae.

(JPEG)

The Rimshots :

Mike Darby Simon Heathfield Mike Furzeman
Rich Bentley Nick Waring Angelo Bruschini

Un groupe intéressant mais qui ne sort malheureusement que 2 singles dont un pour Shoc-Wave et l’ autre pour Spectro Records. Le groupe se sépare peu de temps après. Angelo et Simon Heathfield se retrouvent au sein du fameux “The Blue Aeroplanes”.

(JPEG)

The Blue Aeroplanes :

Formé en 1983 à Bristol, ce groupe est souvent comparé à The Velvet Underground de par son style éclectique et la sensibilité des chansons écrites par leur leader Gerard Langley. A l’ origine, le groupe se composait de Gerard Langley, son frère John à la batterie, Nick Jacobs à la guitare et Dave Chapman.

Angelo Bruschini y participera entre 1985 et 1994, récemment en 2006, en tant que : membre du groupe, guitariste, producteur, compositeur, vocal, accordéon, keyboards etc.. sur différents morceaux des albums suivants :

(JPEG)

 

Tolerance (JPEG)

 

Friendloverplane (JPEG)

Swagger (JPEG)

 

Beatsongs (JPEG)

 

Friendloverplane (JPEG)

Life Model (JPEG)

et également Altitude/2006

 

Collaborations

-  Alison Moyet : Angelo Bruschini sera l’ un des guitaristes sur l’ album d’ Alison Moyet – Hometime sortie en 2002.

-  Jane Taylor : La rencontre d’ Angelo et Jane Taylor fut assez marrante. Elle marchait en direction du studio de Bristol quand elle rencontre par hasard Angelo. Taylor, fasciné par sa musique, lui propose de jouer de la guitare sur un de ses singles qui sera “Blowing This Candle out”. Ce morceau est alors également sur l’ album Montpelier sorti en 2005.

-  Arielle : Pour son troisième album, « Mortelle », qui est sorti en 1999, Angelo Bruschini fera une apparition avec entre autre Ian Caple (Bashung, Tindersticks) au mixage et Steve Nieve (Elvis Costello, Alain Chamfort).

-  Apache Dropout : Il collabore activement avec le groupe bristolien Apache Dropout aux influences Suede, Radiohead ou encore REM où il y joue de la guitare acoustique.

-  Hardy Boys : Let the World Smother You (single) Production : Angelo Bruschini et Larry Primrose (Trashcan Sinatras, Teenage Fanclub, Cosmic Rough Riders). Single original en 1991, ressorti à titre posthume par la maison de disque Egg Records en 2005.

-  Strangelove : Il fait une apparition à l’ occasion de la session Peel sur la radio1BBC le 5 janvier 1993 en compagnie du groupe Strangelove.

-  Films
Angelo a également participé avec d’ autres musiciens à la composition de la musique du film Undercover/ GB-DE (1994-1995)

Il sera également présent sur la musique du film anglais (Past Present Future) Imperfect en 2004

Pegasus Aflame Magnifique morceau de guitare pour un mini film tourné en Espagne sur la route de Valence. (http://www.littlesongfilms.com/film-poems/pegasus-aflame.html)

Liens

-  http://www.myspace.com/angelobruschini
-  http://www.myspace.com/ladybirdofficial