Biographie du groupe

(JPEG)

L’ « histoire » commence au début des années 80 avec la naissance du collectif the « Wild Bunch ». Un collectif rap créé par Grant Marshall (Daddy G) et Nellee Hooper. Sound system assez singulier de part les différentes origines ethniques de ses membres, composé de DJ, danseurs, et graffiteurs. Très vite les rejoignent : Shara Nelson, Robert del Naja (3d), Tricky kid, Andrew Vowles (Mushroom).

Le départ de Nelle Hooper pour Soul II soul en 1987 entraînera la fin de la Wild Bunch et très certainement les débuts de Massive Attack. 3D, Daddy G et Mushroom forment le groupe et s’ entoureront au fil de leurs albums de collaborateurs talentueux qui apportent une force toute particulière à Massive Attack : Tricky, Shara Nelson, Horace Andy (certainement le plus fidèle), Nicolette, Tracey Thorn, Elizabeth Frazer, Sara Jay, Craig Armstrong, Sinead O’ Connor, Dot Allison, Terry Callier, Martina Topley-Bird, Tunde Adebimpe, Hope Sandoval, Damon Albarn, Guy Garvey…, la liste est longue et non exhaustive.

(JPEG)

3D

Robert del Naja né en 1966. Il débute dans la Wild Bunch comme dessinateur et graffiteur et a déjà beaucoup de talent. Au sein de Massive, 3D occupe plus ou moins une place de leader – à la fois DJ, compositeur de la plupart des morceaux, chanteur, et souvent créateur des pochettes d’ albums, il est sûrement le plus polyvalent.
En 2001, 3D a sorti un recueil des ses oeuvres graphiques « Fitting in » à 150 exemplaires dont les gains ont été versés à la Croix-Rouge.


(JPEG)

Daddy G

Grant Marshall né en 1959. Il est avec Nellee Hooper, l’ un des fondateurs de la Wild Bunch. Ses parents, des immigrés jamaïcains, s’ installent dans les années 60 dans un des quartiers de Bristol. Très imprégné de la culture jamaïcaine il écoute beaucoup de reggae, puis il découvre le punk.
Dans Massive, Daddy G est à la fois DJ, compositeur et chanteur.


(JPEG)

Mushroom

Andrew Vowles né en 1967. Il fait la connaissance de Daddy G dans le magasin de disques dans lequel ce dernier est vendeur.
Son surnom « Mushroom » vient du nom d’ un jeu vidéo auquel il jouait et également des champignons hallucinogènes qu’ il consommait…
Un dieu derrière les platines. Son arrivée dans la Wild Bunch apportera beaucoup au collectif.
Il deviendra le DJ permanent de Massive jusqu’ à son départ après Mezzanine. C’ est lui qui mixera tous les sons du groupe
Ses orientations artistiques différentes de celles de 3D et Daddy G, ses difficultés à s’ adapter aux pressions de la scène et des médias, l’ apparition des guitares dans Mezzanine auraient été la cause de son départ.


C’ est donc en 1988 que sort leur 1er single « Any Love », puis le second en 1990 « Daydreaming » suivi en 1991 de « Unfinished sympathy » qui va révéler le groupe et précéder l’ arrivée de l’ album « Blue Lines » la même année. Pour la petite histoire, et parce qu’ il en faut bien de temps en temps, le single « Unfinished sympathy » est paru sous le nom de « Massive » car sorti en pleine guerre du Golf. Aux yeux de la maison de disque le nom de « Massive Attack » en cette période risquait de générer des problèmes. Blue Lines est une réussite, une petite perle d’ innovation en matière de son. Cet album fera de Massive Attack les pionniers de la Trip-Hop : un nouveau style musical mêlant habilement reggae, dub, funk et soul, un mélange des genres parfaitement orchestré. Un univers musical où les frontières entre les différents courants musicaux semblent abolies.

Un nouveau son est né avec « Blue Lines » et au fil des albums la musique de Massive Attack s’ ouvrira à d’ autres horizons (plus rock, plus pop).Petit à petit, Massive attack pose les bases de la trip-hop.

En 1993, Shara Nelson quitte le groupe pour entamer une carrière solo. Tricky fait de même.

« Protection », leur 2ème album, sort en 1994, co-produit par un certain Nellee Hooper.

En 1996, Massive attack monte son propre label « Melankolic » avec, dans leur catalogue, des gens prometteurs comme Craig Armstrong, Alpha….

Le 3ème opus « Mezzanine » en 1998 marque la consécration du groupe, Mushroom s’ en va. Le petit « évènement » de l’ année : 3D réagit assez violemment lors de la remise d’ un MTV award au groupe par Sarah Ferguson en lui lançant un superbe « fuck you very much ! ».

C’ est seul aux commandes que 3D poursuivra l’ aventure en sortant le 4ème album du groupe « 100TH Window », Daddy G ayant fait un break pour profiter de la naissance de son enfant.

La force de Massive Attack c’ est aussi sa collaboration avec des invités de qualité, un grand intérêt manifesté par de nombreux artistes qui les sollicitent pour des remixes (Madonna, U2, Peter Gabriel…) et des collaborations aux bandes originales de films : Batman forever (the hunter gets captured by the game, un inédit), best laid plans, city of industry (three), the fan, the insider, the jackal (superpredator, inédit),187 (Karmacoma,better things et spying glass), Abre los oros (risingson), Mission impossible (spying glass), Moulin rouge (reprise de Nature boy, avec David Bowie), Nowhere (Daydreaming remixée Blacksmith), Sliver, Stigmata, Matrix, Blade 2…

Louis Leterrier, le réalisateur du film « Danny the Dog » a d’ ailleurs pensé à eux pour la Bande Originale de son film. C’ est ainsi que le groupe s’ est retrouvé 11 semaines à Bristol pour travailler les morceaux puis est entré en studio (les studios Digital Factory de la Société Europa Corp en Normandie) en début d’ année 2004 pour enregistrer les titres composant cet album.

(JPEG)

En Mars 2006, on annonce la sortie d’ un nouvel opus début 2007, le moment semble opportun pour la sortie d’ une anthologie de Massive Attack, une manière de rappeler l’ héritage de la célèbre formation de Bristol. “Collected” réunit une sélection de titres choisis par le groupe, notamment les perles “Unfinished Sympathy” , “Safe From Harm” , “Protection” , “Teardrop” et “Angel” . Parmi les titres inédits que Massive Attack livre à l’ occasion de la sortie de cette anthologie, on notera le nouveau single “Live With Me” interprété par Terry Callier. Ecrit par Robert Del Naja, Neil Davidge et Terry Callier et produit par Del Naja et Davidge, ce morceau marque un retour à des sonorités plus soul, tout en restant fidèle à la luxuriante production des albums plus récents de Massive Attack. Ce single est accompagné d’ une vidéo réalisée par Jonathan Glazer, sa première depuis six ans.

Robert Del Naja commente les titres rares ou inédits de l’ édition collector :

-  False Flags – “la politique des paquets de clopes dans un club de jazz parisien” – titre inspiré par les émeutes des banlieues à Paris hiver 2005

-  Incantations – “une autre version simplifiée de Everywhen – nous avons de toute évidence opté pour la version électrique compliquée dans 100th Window”
-  Silent Spring – “extrait, non achevé ni même vraiment commencé, d’ une nouvelle langue, enregistré avec Elizabeth récemment – classé parmi les titres à trier plus tard”
-  Bullet Boy – “Chanson du générique de fin écrite pour un film du très inspiré réalisateur Saul Dibb à l’ été 2003”
-  Black Melt – “une autre version du morceau de Mezzanine que nous avons interprété sur scène lors de nos deux dernières tournées – sans le sample de Manfred Mann qu’ on nous a accusé d’ avoir volé”
-  Joy Luck Club – “hommage romantique aux soirées islandaises, une ébauche enregistrée l’ an dernier avec la délicieuse Debbie Clare du groupe Oom”
-  Small Time Shoot Em Up – “moi-même et M. Albarn en train de faire des expérimentations nocturnes (tandis que tous les autres lançaient des regards désespérés vers l’ horloge)”
-  I Against I – “quelques minutes où l’ on s’ est éclaté à balancer des beats futuristes et des orgues sur le rap virulent de Mos Def”
-  I Want You – “une petite séquence nostalgique de 1997, lorsque Madonna s’ est essayée avec nous au style D’ Angelo pour l’ album en hommage à Marvin”

-  Danny The Dog – “la bande-son parfaite pour une petite séance câline”

Massive Attack continue alors chaque année de se produire sur scène dans le cadre de plusieurs concerts et festivals et nous offre en octobre 2009 un EP ‘ Splitting the Atom’ , petite mise en bouche avant la sortie d’ Heligoland’ le 8 février 2010.

Collaborations

(JPEG)

Tricky Kid – Tricky

Nom : Adrian Thaws, né en 1964 à Bristol. La signification de son surnom « gosse difficile » témoigne d’ une enfance et d’ une adolescence quelque peu houleuse. Après la Wild Bunch, il rejoint Massive attack pour l’ album « Blue Lines » sur lequel il co-écrira certains titres qu’ il rappe. Il participera également à « Protection » pour finalement quitter le groupe pour une carrière solo sous le nom de Tricky.  Sa discographie est assez riche et mérite qu’ on s’ y arrête, c’ est pour cela que nous vous renvoyons sur des sites qui lui sont consacrés.
Pour la petite histoire : Tricky apparaît dans le film « Le cinquième élément » .
A la question (interview sept 2008) : Y-a-t-il une chance pour que vous retravailliez ensemble un jour ? il répond désormais : Avant, je disais toujours jamais… Aujourd’ hui, je dirais pourquoi pas ! Cela serait un super défi parce que je pense que les gens nous attendraient vraiment au tournant. Mais il y a très peu de chances pour que Daddy G accepte…

http://www.trickyonline.com/
http://www.moon-palace.de/
http://www.myspace.com/trickola


(JPEG)

Shara NELSON

Shara Nelson a rejoint la Wild Bunch en 1986 après avoir participé au sound system On-U Sound. Elle ne prêtera sa voix de chanteuse soul qu’ à l’ album Blue Lines. En 1995, elle entame une carrière solo et sort son 1er album « What silence knows ». Selon les dires de Daddy G, Shara serait « partie » en pleurant. « Et la seule chose que je sache d’ elle aujourd’ hui, c’ est qu’ elle nous hait » (Les Inrocks – avril 2006)
http://www.sharanelson.com/shara.htm


(JPEG)

Horace « ANDY » HINDS

Né en 1951 en Jamaïque. Grand chanteur de reggae devant l’ éternel, on est sous le charme de sa douceur et de sa nonchalance. Le lien ci-dessous devrait vous éclairer un peu sur sa carrière.
Horace a fait la connaissance des Massive Attack grâce à Neneh Cherry. Il est le seul des invités vocaux a avoir participé à tous les albums. 
http://www.fluctuat.net/musique/bazar/andy/andy1.htm


(JPEG)

Nicolette OKOH

Née à Glasgow en 1964, d’ origine Nigeriane. Elle a joué dans plusieurs groupes de dance et de soul et a signé son 1er album en 1992 : Now and Early. Elle chantera sur Three et Sly de « Protection ».

http://www.earlyintime.com/ (out)
http://www.myspace.com/nicolettemusic
L’ interview pour MAA (février 2005)


(JPEG)

Tracey THORN

Elle est la chanteuse du groupe anglais Everything but the girl. Elle participe à l’ album « Protection » ainsi que sur le titre « The hunter gets captured by the game » (BO Batman forever) pour ce qui est de son travail avec les Massive Attack, pour le reste :
http://www.ebtg.com/


(JPEG)

Craig ARMSTRONG

C’ est à la base un musicien de jazz d’ origine écossaise. Il va élargir ses horizons en travaillant également sur des arrangements et de l’ orchestration. Il compose pour des BO de films : Romeo et Juliette, Goldeneye (le titre chanté par Tina Turner), Batman forever (titre chanté par U2), Mission Impossible, Moulin Rouge, le Baiser du Dragon.
Il participe donc à l’ album « Protection » : Heat miser, Weather storm, Sly.
En 1997, il signe sur le label de Massive attack, Melankolic et enregistre son 1er album : The space between us. Le second opus de Craig Armstrong « As if to nothing » sort en 2002. Et la suite de sa carrière sur :
http://www.craigarmstrong.com/


(JPEG)

Liz FRAZER

Chanteuse légendaire des Cocteau Twins (voir lien ci-dessous). Elle chante sur l’ album « Mezzanine ». Sa voix si particulière donne encore plus de profondeur à cette petite merveille qu’ est Mezzanine. Miss Frazer nous fait parfois l’ honneur de sa présence au détour de quelques concerts.
http://www.cocteautwins.com/


(GIF)

Sara JAY

Sara Jay n’ a participé qu’ au titre « Dissolved Girl » de l’ album Mezzanine. En 99, Elle rejoindra le collectif « Presence » (Charles Webster, Shara Nelson…) pour l’ enregistrement de  » AllSystems Gone » .Puis participera à « Born ont the 24th July » de Charles Webster qui signera là son 1er album sous son propre nom.
Myspace


(JPEG)

Sinead O’ CONNOR

On ne présente plus Sinead O’ Connor ! Chanteuse irlandaise née en 1966. Très engagée politiquement et spirituellement et très souvent provocatrice. Elle a sorti son 1er album en 1988 « The lion and the cobra » et a poursuivi une carrière très riche à laquelle il semble qu’ elle ait mis fin.
Elle prête sa voix à l’ album « 100th Window ».
http://www.sinead-oconnor.com/


(JPEG)

Deborah MILLER

Peu de choses connues à son sujet, si ce n’ est qu’ elle a assuré les voix féminines de la tournée 100th Window, avec Dot Allison. Et qu’ elle était déjà présente sur la tournée de 1998.


(JPEG)

Dot ALLISON

Dot Allison était la chanteuse du groupe One Dove. Elle effectue maintenant une carrière en solo et s’ en sort plutôt bien ! (deux albums : Afterglow en 1999 et We are science en 2002). Elle assure les voix féminines de la tournée 100th Window avec Deborah Miller.
http://www.dotallison.com/
L’ interview pour MAA (février 2005)


(JPEG)

Terry CALLIER

La nouvelle claque vocale, Terry CALLIER, pénètre à pas de velour dans l’ univers massivien avec le titre ‘ Live with me’ sorti à l’ occasion de la parution de ‘ Collected’ sa présence sur le futur nouvel album tant attendu reste encore une interrogation.
Peu de sites dédiés à Monsieur Callier, un peu plus d’ info : ICI et ICI.



(GIF)

Stephanie Dosen

Stéphanie Dosen a grandi dans le Wisconsin, éveillée chaque matin par le chant des paons. Un jour, Stéphanie découvrit dans une grange une vieille guitare couverte de poussière. Son trésor secret. Et alors que les habitants du village étaient affairés dans les champs, elle disparaissait dans cette grange et composait des chansons pour les garçons de l’ école. Elle écrivit aussi une série de berceuses pour ses deux animaux fétiches, un cygne et un renard. Aujourd’ hui, Stéphanie a grandi, et écrit surtout pour les fantômes, suivie en permanence par un magnéto rouillé qu’ elle a prénommé Jean-Pierre. Il l’ a accompagnée à travers 7 Etats, et subi quelques égratignures, mais son enthousiasme pour les chansons crépusculaires de Stéphanie reste intact. L’ écho du miaulement nocturne du paon et de la nage du cygne s’ entend toujours au fond de sa musique. Son nouvel album « A Lily for the Spectre » (2007) est empli de berceuses captivantes, qui rappellent à la lumière les fantômes égarés. Stéphanie Dosen a fait équipe avec Simon Raymonde (Bella Union Records, Cocteau Twins) qui alimente “A Lily For The Spectre” de lignes de basse et de sons effacés à destination des paons qui ainsi retrouvent le chemin de la maison.
Ca, c’ est pour le blablah officiel présentant Miss Dosen.
Stéphanie a rejoint Massive Attack pour les dates de la tournée 2008 et pour l’ enregistrement du nouvel album.
Magnifique et douce présence sur scène, des duos avec 3D assez « magiques » mieux : « oniriques » pour exemple « Marakesh » sur lequel on a l’ impression d’ observer une scène tirée d’ un film de Tim Burton avec deux singuliers petits personnages dont il a le secret… Mais, pour mieux la découvrir, un petit tour par l’ interview donnée pour MAA, ici.
Site officiel
Myspace



(GIF)

Yolanda Quartey

A venir