Kamido: tu

(JPEG) Projet musical né en 1999 de l’ envie de composer une musique électronique combinant recherche sonore, mélodies pop et sonorités empruntées aux musiques orientales. Kamido : tu exerce en parallèle le sound design, l’ infographie, l’ illustration, la photographie numérique et le web design. Certaines de ses photos lui servent pour des maquettes web et les covers de ses disques.

Les news

01_Sortie d’ un CDr edition limitée de « L’ Envol » courant septembre sur le label associatif http://www.deadbees.com

02_Chronique de l’ album « L’ Envol » dans le magazine Keyboards Recording de Septembre

03_Le morceau « L’ Envol » sortira en second single mp3 gratuit + remixes courant septembre (a télécharger sur http://kamidotu.com)

04_Exposition des artworks de kamido : tu du lundi 12 septembre au jeudi 20 octobre 2005 à la MJC La Paillette – Domaine St-Cyr 35000 Rennes

Biographie

1999//2002 Le premier Cdr 5 titres « Sw_u », influencé par le son Warp et le cinéma asiatique, trouve de bons échos dans la presse qui souligne l‘aspect personnel de l‘ensemble. Kamido : tu se produit à Paris et entre en contact avec des professionnels du milieu musical. En parallèle, des contacts se nouent pour le sonorisation de jeux vidéos en Flash, de CD-rom et de sites internet.

2003 Auto production à 500 exemplaire du 3 titres « You take on a new lease of life ». Deux des trois titres sont composés telles des musiques de jeux vidéos imaginaires. Le but, intéresser à la fois de potentiels éditeurs de musique et de videos games. Paradoxalement, ce sont les radios qui montrent leur intérêt en diffusant certains titres. Le maxi se classe même en tête de playlist à côté d’ artistes renommés comme Massive Attack. Un jeune label du sud de la France contacte Kamido : tu pour faire figurer le morceau « Kiano » sur une compilation. A cette occasion un concert à lieu à Pau. Boosté par le bon accueil du ep, le Cdr suivant intitulé « Revealed » est enregistré fin 2003. Ce neuf titres délaisse le tout électronique pour s’ aventurer vers des paysages acoustiques aux influences post rock. Le titre éponyme se voit pré-selectionné par les « Inrockuptibles » pour leur compilation annuelle CQFD.

2004 La presse accueille « Revealed » de manière mitigée, l’ aspect contemplatif de l’ ensemble déroutant parfois l’ auditeur. Le label associatif français Deadbees s’ intéresse pourtant au projet et inclut le titre « Revealed » sur sa seconde compilation-sampler. Le site internet est lancé en mars.

En octobre sort le premier ep officiel intitulé « Naegi » ( « Jeune pousse » en japonais) qui marque le retour aux bases du projet. Ce Cdr montre les différentes facettes de Kamido : tu abordées durant les cinq années passées. Le titre « Shade », en couplant à la fois les sonorités acoustiques de « Revealed » et l’ électronique, annonce le tournant de l’ année suivante. Les USA commencent à montrer un certain intérêt pour le projet, diffusant certains titres sur une webradio.
En novembre 2004, une des photos de l’ artwork de « Revealed » est exposé au Palais de Tokyo à Paris dans le cadre de l’ exposition « Hypegallery ».

2005
Le Cdr « L’ Envol » (2005) marque une nouvelle étape. Soucieux de ne pas s’ enfermer dans une formule Kamido : tu repense sa technique de composition. Les morceaux ne sont plus élaborés à partir d’ une mélodie synthétique mais à base de samples d’ instruments acoustiques. Internet accueille bien les nouveaux titres, notamment les fans de musique électro en Angleterre et aux USA. En juillet, une photo de la série « L’ Envol » sera exposée dans le cadre des Rencontres d’ Arles.

Albums
-  L’ envol (juin 2005)
(JPEG) Review de l’ album par CharlyCha

Liens

Le site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *