Idem : The Sixth Aspiration Museum Overview

La puissance d’ Idem frappe encore !
Le nouvel opus de ce trio electro Dub The Sixth Aspiration Museum Overview nous est parvenu comme un missile à pleine puissance. Difficile de résister au choc que procure cet album, tellement il dégage d’ énergie.

Les guitares sont puissantes, les ambiances éléctro plutôt chargées, mais la mélodie se détache toujours et gagne sur le reste pour proposer une harmonie qui leur est propre.

Mais Idem sait aussi poser des ambiance plus calmes ( « E.C.O.W. » , « Trauma ») et ainsi calmer le jeu. Etrange sensation lorsque les guitares se calment pour laisser place aux nappes et aux voix (Featuring Fab Nau sur « Presque jour »), preuve qu’ Idem sait se jouer de nous et de nos sensations.

Le processus musical d’ Idem passe aussi par les ambiances, bruitages et autres effets, qui, même s’ ils sont discrets, contribuent à l’ élaboration d’ une oeuvre musicale qui porte leurs marques.

La recherche d’ émotions passe aussi par le bouleversement de nos habitudes sonores (« Show your right on »), et ses syncopes ternaires déroutantes et envoûtantes.

Tout comme sur l’ album « Aerobiose », une petite touche slave fait son apparition avec la contribution de Julie Borkinov, ce qui n’ est pas pour nous déplaire.

Mais la puissance est là, c’ est peut être de l’ avoir (et de vouloir) l’ écouter fort, mais cet album dégage tellement, qu’ on se retrouve à bloc pour se jouer de tout ce qui peut nous enquiquiner au quotidien, ces sensations là, peu de groupes nous les procurent, mais Idem excelle en ce domaine : La Force brute, mais aussi la Force tranquille.

A placer d’ urgence dans vos playlist 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *