Be thankful for what you’ve got


-  Date du tournage : janvier 1992
-  Lieu du tournage : Raymonds revue Bar, Londres
-  Réal. : Baillie Walsh
-  Durée : 5mn28s

Be thankful for what you’ ve got

Par Dissolved Girl
Là encore, absence des membres du groupe dans ce clip. Une strip-teaseuse arrive dans la boîte ou elle bosse, le walkman vissé sur les oreilles. Elle écoute et fredonne « Safe from harm ». On la suit et on découvre la loge des strip-teaseuses. Puis passage à une autre fille qui fait son entrée en scène : costume rose bonbon, perruque blonde platine, kitch à souhait… elle va ensuite nous faire son numéro. Un strip-tease dans les règles de l’ art qui justifiera d’ ailleurs le passage du clip tard dans la nuit dans l’ émission « Sexy clips » de M6.

(JPEG) (JPEG)

Par ApOk
Baillie Walsh s’ attaque donc à mise en scène plus lumineuse mais qui, dans le fond n’ en reste pas moins sombre. Car malgré la bonne humeur de cette danseuse, on sent une certaine misère du métier. Ce n’ est pas le Lido et encore moins le Crazy Horse. Encore une fois, c’ est une femme qui amène le mouvement dans ce clip (après par deux fois Shara Nelson). Le show de la danseuse est assez dynamique (comme la danse en fait), elle chante en play-back la chanson. Le cadre est assez serré sur l’ élément du show (une espèce de cage d’ ascenseur). La caméra n’ hésite pas à verser dans le voyeurisme, l’ anatomie de la danseuse est plus qu’ exposée et lorsque le rideau se referme, un cycle se finit, le public part…Who’ s next ?

(JPEG) (JPEG)
(JPEG)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *