John Baggott

John Baggott

(JPEG)John and 3DJohn, Daddy G & Laurie aka 'Dissolved Girl'

Né à Bristol, John Baggott surnommé Johnny par ces collègues de travail, claviériste pour la tournée de Massive Attack 2008, est rarement très loin d’ un piano. Collaborateur régulier de Portishead et Massive Attack, tant bien en live qu’ en studio, il dévore les livres de théorie de musique. Il s’ essaie au jazz et R&B tout en jouant avec George Wild Child Butler, Gilad Atzmon, Dylan Howe, Jean Toussaint.

John pousse ses ordinateurs à leurs limites. Son univers lui a permis de travailler sur des projets cinématographiques tels que des longs métrages : Danny the Dog, Creep et Love and Death on Long Island de même que sur des bandes sonores de documentaires ayant obtenu des Emmy Awards. Ensemble avec Alison Goldfrapp et Adrian Utley des Portishead, il a composé la musique du film « The Sound » de Nicholas Roeg.

(JPEG)

Robert Plant & The Strange Sensation

On ne présente plus Robert Plant. Ancien chanteur du groupe mythique Led Zeppelin, il effectue une carrière solo depuis la séparation du groupe en 1980. En 2001, R. Plant forme le groupe Robert Plant & The Strange Sensation. Celui-ci se compose de musiciens telles que Justin Adams et Porl Thomson, Clive Deamer, Charlie Johns et pour le clavier, Johnny Baggott. John participera à l’ album Dreamland au style oriental, blues rock ainsi qu’ à la tournée mondiale qui suivra.

Dreamland (2002)

(JPEG)

Track Listings
-  01. Funny In My Mind
-  02. Morning Dew

-  03. One More Cup Of Coffee
-  04. Last Time I Saw Her
-  05. Song to The Siren
-  06. Win My Train Fare Home
-  07. Darkness Darkness
-  08. Red Dress
-  09. Hey Joe
-  10. Skip’ s Song

-  11. Dirt In A Hole (UK Bonus)

C’ est en 2005, que Les Strange Sensation sorte un second album « Mighty Rearranger ». Cet album explore le mysticisme. Liam ‘ Skin’ Tyson (Cast) et Billy Fuller (Funk Against Junk) ont respectivement remplacés Thomson et Johns. L’ influence de l’ Afrique sur Plant est très nette naviguant entre le blues, le trip hop en passant par le tribal.

(JPEG)

Track listings
-  01. « Another Tribe »
-  02. « Shine It All Around »
-  03. « Freedom Fries »
-  04. « Tin Pan Valley »
-  05. « All the King’ s Horses »
-  06. « The Enchanter »

-  07. « Takamba »
-  08. « Dancing in Heaven »
-  09. « Somebody Knocking »
-  10. « Let the Four Winds Blow »
-  11. « Mighty ReArranger »
-  12. « Brother Ray »
-  13. « Shine It All Around (Girls Remix) »

Bonus

Mighty ReArranger a été vendu en France avec un cd bonus avec quelques morceaux live enregistrés au Studio 104 à Paris en juin 2005.

-  01. « Shine It All Around »

-  02. « Black Dog »
-  03. « Freedom Fries »
-  04. « When the Levee Breaks »
-  05. « All the King’ s Horses »
-  06. « Takamba »
-  07. « Tin Pan Valley »
-  08. « Gallows Pole »
-  09. « The Enchanter »

-  10. « Whole Lotta Love »

Tournée avec The Strange Sensation

(JPEG)

(JPEG)

The Strange Sensation (G-D) Clive Deamer, Justin Adams, Skin Tyson, Billy Fuller, John Baggott and Robert Plant posent avec Nelson Mandela à une séance de photos avant un concert en juin 2005 à Tromso en Norvège. Ce quatrième concert de la tournée avait pour but de récolter des fonds pour la recherche sur le virus du SIDA ainsi que pour l’ Afrique du Sud et plus précisément pour la Fondation Nelson Mandela.

Portishead

Autre groupe dont John participe également très souvent est Portishead. Avec Beth, Adrian et Geoff – le single « Only You » sort en 1997. Johnny y joue de l’ orgue puis il sera au clavier dans le single « Over 2 » sorti également la même année. Depuis pratiquement le début, John collabore avec Portishead en studio et en tournée :

(JPEG)
Portishead – 1997

(JPEG)
Roseland NYC Live – 1998

(JPEG)
Third – 2008

Dans la foulée, Johnny fait une apparition sur l’ album Out of Season (2002), né de l’ union entre la chanteuse de Portishead et le bassiste des Talk Talk, Paul Webb.

(JPEG)
Beth Gibbons & Rustin Man

Dylan Howe

Connu surtout pour sa musique dans le jazz, Dylan Howe est également batteur et compositeur. Fils du fameux guitariste du groupe Yes, il passe son enfance entouré de musiciens de tout genre. Après avoir vu un concert de Buddy Rich (batteur de jazz), il décide de se tourner vers le jazz. Il forme alors plus tard son groupe est sort l’ album « The Way I Hear It » en 2003. L’ album commence par le magnifique morceau « Travellin » joué au clavier par John Baggott.

(JPEG)

Dylan Howe – Drums
Andy Crowdy – Double Bass
Denny Ilett – Guitar
John Baggott / Neil Angilley – Piano

www.myspace.com/dylanhowe

Collaborations diverses

John retrouve certains des musiciens qui accompagnent Massive Attack en live sur divers albums d’ artistes du coin. Il a notamment travaillé avec :

(JPEG)
Crustation With Bronagh Slevin – Bloom

(JPEG)
Lupine Howl – Vaporizer

(JPEG)
Lupine Howl – 125

(JPEG)
Various – 271199

(JPEG)
Tom Jones – Reload

(JPEG)
Morning Star – My Place In The Dust

(JPEG)
Alison Moyet – Hometime
(JPEG)
Mckay – Mckay

(JPEG)
Merz – Loveheart

Filmographie

-   Love and Death on Long Island – 1997
-  Portishead – Roseland New York live – 1998
-  Creep – 2004
-  Danny the Dog – Unleashed (au clavier avec N. Davidge)

(JPEG)
Fourvière – Lyon 2008

Liens

-  Site officiel de John Baggott
-  Le myspace de John Baggott
-  Robert Plant
-  www.manleylabs.com
-  Dreamland-R.Plant
-  l’ Afrique_Plant
-  www.jamd.com
-  Morning Star

-  John Baggott discogs