Antrabata

Elephant Reveries

JPEG - 12 ko
Antrabata – Elephant Reveries (Prikosnovénie)

Dès les premières notes, l’ atmosphère est posée, calme, langoureuse et accueillante. Cuivre, rythmique discrète puis la voix fait son entrée : à la fois féminine, langoureuse et chaleureuse, Femke donne le ton et complète l’ ambiance. C’ est une autre approche de la trip-hop, même si on retrouve des influences telles que Portishead. Le décors est somptueux, la présentation soignée la voie envoûtante : on se laisse séduire…

Cet album nous emmène en voyage. Par moments, l’ ambiance devient alors orientale au grès de la flûte. D’ autres instruments « classiques » comme le violoncelle ou la mandoline se mêlent aux claviers et samplers. L’ harmonie entre instruments acoustiques et électriques est parfaite.

Certains tableaux de cet album nous invitent au voyage : l’ Inde, l’ Orient, sont des contrées visitées avec élégance, et on s’ y laisse mener sans difficultées. Antrabata a réussi avec ce premier album à prendre le meilleur de leurs idées et de leurs influences pour en faire un mix propre à eux, à leurs envies.

Antrabata – Elephant Reveries (Prikosnovénie)- 12 Titres : Please repeat after me – You and me – Pinpoint – White elephant – Miss encyclopedia – Bar song – Venice – Painful bliss – Antrabata – Kaleidoscope – Summer optimism – Mirror song (voor Tom)

Miss encyclopedia en écoute sur notre juke box

Liens
-  Chez prikosnovenie : http://www.prikosnovenie.com/groupes/Antrabata.html
-  MySpace : http://www.myspace.com/antrabata